Avant de partir

Préparer votre voyage en Norvège

La Norvège est un pays magnifique, mais avant de partir à corps perdu dans l’aventure, voici un petit guide vous permettant de cerner au mieux ce pays. Des préparatifs à la circulation en passant par la gastronomie, vous saurez tout sur la merveilleuse Norvège, notre pays coup de coeur.

Présentation du pays

Nom local : Norge
Capitale : Oslo
Superficie : 323 787 km2
Population : 5,3 millions d’habitants
Monnaie : Couronne Norvégienne (1€ = 10,3 NOK à l’heure ou je parle), plutôt facile pour convertir, une simple division par 10 vous permet de trouver approximativement le prix en €
Heure : Pas de décalage horaire (France et Norvège sont sur le même fuseau horaire)

Louer un camping-car

Vous souhaitez voyager en van, fourgon ou camping-car mais vous n’êtes pas encore propriétaire ? Louez dès aujourd’hui le véhicule qui vous correspond grâce à Yescapa et à vous le road-trip de vos rêves.

« Il n’est plus obligatoire d’être propriétaire pour profiter de la VAN LIFE »

Vous êtes plutôt AVION + HÔTEL ? Réservez votre voyage dès maintenant au meilleur prix

La meilleure saison

La meilleure saison pour partir avec du beau temps est de Juin à Septembre. Si vous souhaitez partir avec de la neige, celle-ci commence à tomber dès Octobre dans le nord de la Norvège. Nous vous conseillons de partir début à la fin de l’automne ou au début du printemps, vous aurez des jours plus long avec de la neige. Si vous venez pour les aurores boréales, elles commencent à être visible dès Septembre.

Quel budget prévoir

La Norvège est un pays cher, tout est plus cher que chez nous. En camping-car, pour deux personnes, n’espérez pas tenir un mois avec moins de 1500€, entre les péages, les ferries, la nourriture, l’essence…

Comment se déplacer

Vous pouvez vous déplacer principalement en voiture, la Norvège, de part sa géologie, ne permet pas de se déplacer en train facilement, même si il existe des lignes de train.

L’assurance

En tant que voyageur, il est très important d’être correctement couvert par une assurance lorsque vous voyagez.

Sur la route

Documents obligatoires

Documents obligatoires : les mêmes qu’en France (permis de conduire, assurance, carte grise du véhicule, pièce d’identité, procuration en cas d’utilisation du véhicule d’un tiers). Vérifiez bien que votre assurance prend en charge votre voyage en Norvège

Réglementation

Réglementation :
Taux d’alcoolémie dans le sang : 0,2g
Allumage des feux de croisement jour et nuit obligatoire toute l’année
Triangle de présignalisation obligatoire
Trousse de premiers secours obligatoire
Gilet de sécurité fluorescent obligatoire
Lampe de poche obligatoire

Limitation de vitesse

Limitation de vitesse :
En agglomération : 50 km/h
Sur routes : 80 km/h
Sur autoroutes : 110 km/h

Le transport par ferry

Transports par ferry :
En Norvège, vous trouverez beaucoup de ferry pour vous faire traverser les fjords par exemple mais aussi pour vous faire économiser du temps de trajet (et donc de l’argent en carburant), à des endroits ou il n’y a pas de routes.
Pour vous donner un ordre de prix avant votre départ, vous trouverez dans ce lien le site internet qui vous donnera le prix de toutes les traversées en ferry en fonction de la longueur de votre véhicule.

Pour ne pas avoir de surprise à votre retour de voyage, veillez à vous enregistrer sur le site FerryPay en amont et vous recevrez les factures par mail. (Veuillez vérifier que c’est la bonne longueur de véhicule qui vous est facturée lorsque vous recevez les factures, il nous est arrivé à 5 reprises que la longueur ne soit pas la bonne (Plus de 2 fois le prix initial quand même) et avons dû faire une réclamation auprès du site d’autopass via cette adresse mail)

Les péages

Portiques de péages :
La Norvège part du principe que c’est à l’utilisateur de la route de payer celle ci, une fois la route (ou tunnel) terminée de payer les portiques de péages sont retirés. Les portiques prennent en photo votre plaque d’immatriculation (avant et arrière), et une facture vous est envoyée dans les 6 mois suivant votre voyage à l’adresse figurant sur la carte grise du véhicule. Vous passez donc de temps en temps sous des portiques, de temps à autres le tarif est indiqué sur un panneau et d’autres fois il n’est pas indiqué.
Il existe aussi des portiques de péages aux entrées de villes, vous payez souvent plus cher aux heures de pointes, le prix est aussi en rapport avec le type de véhicule (supérieur ou inférieur à 3,5T) et s’il s’agit d’un véhicule thermique ou électrique.
Vous trouverez la situation des portiques et les tarifs grâce à ce lien, il y a une carte interactive sur le site internet.

Les tunnels

Les tunnels norvégiens :
Il faut savoir que la Norvège compte beaucoup de tunnels, ils vont à l’essentiel et passent donc au travers des montagnes (je pense qu’ils ne se posent pas 36 questions, ils percent à travers et c’est tout !).
Il faut dire que ça vous fait économiser pas mal de Km par endroit et aussi de sacrés cols à monter et descendre !
Il en existe même sous la mer ! Et donc c’est pas étonnant que le plus long tunnel routier au monde se situe en Norvège et mesure 25km de long. Pour comparer, le tunnel du Mont Blanc en France mesure 11,6km, on est des petits joueurs à côté d’eux !
Pour la petite histoire, c’est en « pour parler » actuellement mais ils auraient pour projet de construire des tunnels DANS l’eau sous forme de tubes immergés ! Je vous dis c’est les vrais pros des tunnels les norvégiens !

La circulation

Circulation :
Très peu de circulation, les conducteurs norvégiens sont très très calmes et ça roule pépère, si vous avez un CC qui roule à 70km/h ne soyez pas étonné de ne pas être doublé, ils restent derrière et ils patientent. Bon, il n’y a que les camions qui semblent rouler à leur vitesse max, laissez les passer (nous nous sommes fait insulter plusieurs fois alors que nous roulions à la vitesse recommandée).
Attention à vous, amis conducteurs ! En agglomération, les piétons sont hardis pour prendre possession des passages pour piétons (ce qui est normal, mais nous ne sommes pas habitués à cela en France).
Vous pouvez aussi croiser sur la route un skieur à l’entrainement ( nous avons croisé plusieurs fois des skis à roulettes ).

Le carburant

Carburant :
Le prix du carburant est un peu plus cher qu’en France. Par exemple, actuellement, en France le gasoil est au prix de 1,45€ le litre, en Norvège il est aux environs de 1,65€ le litre (16,5 NOK/L). Je dis bien aux « environs » puisqu’il faut se méfier et ne pas attendre d’être en panne sèche pour en remettre dans la première station service venue. Le prix du litre varie énormément dans la journée et aussi d’une journée à l’autre (il peut passer de 1,60€ le litre à 1,75€ ou bien 1,35€ le litre). Le mieux est donc d’en remettre un petit peu à chaque fois que vous en voyez sur la route à un prix plus abordable.

Petit plus sur la route

Petit plus sur la route :
Une totale absence de publicité, panneau d’affichages, il y a uniquement des panneaux routiers de signalisation !! (Et ça on est bien d’accord que c’est le top !! On en prend déjà plein la vue avec tous les paysages magnifiques, pas besoin de nous en rajouter !)

La gastronomie

On est bien d’accord qu’on ne vient pas en Norvège pour manger ! (ça c’est dit…) Les Norvégiens mangent partout et tout le temps (aussi sur les ferrys), pizzas, hamburger, hot-dog, poisson en tube… C’est un peu de la malbouffe, pourtant les cas d’obésité sont rares du fait du climat et leur mode de vie qui permet de brûler des calories. Ce sont aussi les pros des glaces en été, aussi bien à 9h du matin qu’à 18h, il y a même un petit camion de glace qui passe au ralentit dans les villages (avec une musique pour que vous l’entendiez), si vous sortez de chez vous, alors il s’arrête. Et j’oubliais : goutez leur café, il n’est vraiment pas très bon (après ce n’est que notre goût alors faites vous votre l’idée). L’eau en bouteille est très très chère donc le mieux est de boire l’eau du robinet qui est potable.
Sauf exception en grande ville, on ne trouve ni boulangerie, ni boucherie, ni charcuterie, ni poissonnerie. Tout s’achète dans des petits supermarchés (Rema 1000, kiwi, coop…). On trouve de tout ou presque mais la viande est souvent préparée ou assaisonnée, le poisson en congelé ou sous vide, pas de lait longue conservation, très peu de conserves de légumes mais des surgelés.

Communiquer

C’est assez simple de communiquer en anglais, tout le monde parle l’anglais couramment. Si vous ne parlez pas du tout l’anglais alors vous pouvez télécharger l’application Google Traduction qui est très très simple d’utilisation. Vous pouvez parler directement et le telephone traduit ce que vous dites dans la langue que vous souhaitez. Vous pouvez même traduire ce qu’il est écrit sur une affiche, un panneau, à l’aide de votre appareil photo sur votre smartphone.

Climat

Selon si vous vous situez dans le sud ou le nord de la Norvège, le climat n’est pas le même. Les températures estivales peuvent atteindre 25 à 30 degrés et l’eau peut atteindre 18 degrés. Les hivers sont froids avec pas mal de neige, et les étés chauds et secs, surtout à l’Est du pays.. La Norvège du Sud est considérée comme une île paradisiaque l’été, tandis que la Norvège des Fjords présente une autre beauté en chaque saison. De fin Juin jusque début août, c’est la période où il ne fait jamais très sombre dans le pays. Au nord du cercle polaire arctique, vous pourrez voir le soleil de minuit l’été, ce sont les jours polaires(le soleil ne se couche pas), et en hiver ce sont les nuits polaires, il fait donc nuit pendant 2 mois.

Géologie

Au cours des périodes de glaciation, le pays était entièrement couvert d’une épaisse couche de glace qui creusa de profondes vallées, laissant des fjords que la mer vint combler après la fonte. D’ailleurs, le Sognefjord est le deuxième fjord le plus profond du monde et le lac Hornindalsvatnet est le plus profond d’Europe. Il y a des glaciers présents mais ils ne sont pas des résidus des glaciations, ils sont beaucoup plus récents. En effet, le climat était plus doux de 1 à 3 degrés qu’actuellement et la glace originelle avait entièrement fondu.

Le stationnement

Stationner votre véhicule en ville est assez cher (vous payez déjà à l’entree de la ville en passant sous des portiques – voir ci dessus la catégorie portiques de péages), les parking sont chers, plus vous restez stationné et plus le prix augmente (je veux dire par là que si vous souhaitez stationner une heure et que finalement vous restez une heure de plus et bien vous payerez plus cher la deuxième heure). Vous pouvez souvent payer via une application (easypark très souvent qui est facile d’utilisation). En tous les cas vous pouvez tout le temps payer par CB donc pas besoin de monnaie. Le mieux est donc de stationner votre véhicule à l’extérieur des villes et de rejoindre le centre en bus / métro / tramway.

Vous pouvez aussi utiliser l’application Park4Night pour trouver les parkings. Ou bien directement sur google maps en tapant parking dans la zone ou vous vous trouvez.
Si vous êtes en Van / Camping car vous pouvez aussi utiliser cette application pour trouver des lieux où dormir. Cependant, ce ne sont pas des emplacements de campings alors veuillez respecter les lieux (pas de poubelles après votre départ, pas de cales, pas de haut vent de sorti, pas de table ni de chaises à l’extérieur). Aussi, s’il y a déjà un camping-car ou un van sur cet emplacement, évitez de rester ou de vous coller à lui (puisque de 1, c’est pas agréable et de 2, je le répète, ce n’est pas un terrain de camping !). Il y a aussi beaucoup de camping en Norvège, avec toutes les commodités sur place donc ça c’est vraiment l’idéal.

Le sécurité

Nous avons passé plus de 2 mois en Norvège et à aucun moment on ne s’est senti en insécurité ! Chacun se mêle de ses oignons et c’est tout.
En Norvège, Certaines maisons n’ont même pas de clotures, ni de barrière, les jouets des enfants dehors, etc… En faisant une randonnée, nous nous sommes arrêtés à un lac et une personne avait posé ses clés et ses lunettes sur une table de pique nique pendant qu’elle était partie se baigner, c’est dans leur mentalité et ça, ça fait un bien fou ! Nous avons du croiser 3 fois la police en voiture et c’est tout!

Les commodités (Vans et camping-car)

Nous avons toujours trouvé un endroit pour avoir de l’eau, vider les eaux grises et noires, ce n’est vraiment pas un problème en Norvège. C’est assez bien équipé pour tout cela puisque, vous le remarquerez aussi par vous même en venant en Norvège, les habitants ont presque tous un camping car, une caravane ou un van devant leur maison, ils sont donc très très ouvert à ça.
Attention, il n’y a pas de laveries automatique dans le pays (peut être une ou deux à Oslo mais il faut se garer dans le centre ville pour éviter de vous trainer dans le métro avec votre linge, donc pas l’idéal du tout par rapport au prix du stationnement en centre ville). Nous avons trouvé une station service avec machines à laver et sèche linge à Bodø, l’adresse via ce lien. L’idéal est d’aller dans un camping qui en détient et de demander juste pour laver le linge et sécher, ils sont bien au courant qu’il n’y en a pas dans le pays donc ils acceptent que vous n’utilisez que les machines sans y dormir.

Le GAZ (et GPL)

Soit vous avez une réserve de gaz au GPL, auquel cas vous en trouverez assez facilement (site qui répertorie les stations de GPL).
Soit vous avez des bouteilles de gaz françaises, auquel cas, il est possible de la faire remplir dans certains endroit où il y a du GPL en vente. Essayez d’y aller en semaine puisque c’est une personne agréée qui remplit votre bouteille à la demande.

Les centres d’intérêts et activités

La Norvège est surtout connue pour ses paysages grandioses (et on en prend plein la vue), n’y allez pas pour les monuments. Les anciennes églises sont toutes intéressantes mais très souvent ouvertes à partir de juin voire juillet ; les nouvelles sont presque toujours fermées.

%d blogueurs aiment cette page :